L'impartial

Concert du choeur des Rameaux, direction  Olivier Pianaro (février 2015)

La Création de Joseph Haydn

 

"« La Création » de Joseph Haydn est une très belle histoire qu’il est bon de réentendre. Elle a été retracée d’une façon vive et imagée, samedi et dimanche à la Salle de musique de La Chaux-de-Fonds, par le Choeur des Rameaux, solistes et orchestre, conduits par Olivier Pianaro.
L’histoire commence par un prélude orchestral, issu du néant. Les couleurs sonores bougent, vibrent sous l’impeccable exécution du Nouvel Orchestre de Genève, emmené par Olivier Pianaro dont le premier métier a été chef d’orchestre."
Denise de Ceuninck

 

Paul Zaninetti, président du Conseil de paroisse de Sainte-Thérèse.

 

Les Concerts de Sainte-Thérèse de Genève ont eu la joie d’accueillir le Nouvel Orchestre de Genève pour un concert qui a été donné lors de la célébration du 50ème anniversaire de la création du Collegium Academicum par Robert Dunand.

 

C’est avec un élan et un professionnalisme exemplaire, qu’à cette occasion, le Nouvel Orchestre de Genève, sous la direction de Michel Dumonthay, a accompagné notre organiste, Humberto Salvagnin, dans le Concerto de Poulenc et dans le Concerto No. 1 de Rheinberger. Pour terminer ce programme nous pouvions entendre des Extraits de Le Dit des Jeux du Monde de Honegger dans une exécution remarquable.

 

Ce concert a été un des moments forts de notre saison et reste gravé dans les mémoires de ceux qui l’ont apprécié. D’ailleurs il a été édité en double CD chez Doron Music.

 

L’impartial

Concert du choeur des Rameaux, préparé par Olivier Pianaro, chœurs mixtes La Campanelle de Pontarlier et de l’Université de Neuchâtel, préparés par Sylvain Muster (2013)

Requiem de G. Verdi

 

«L’œuvre exige des interprètes, choristes, solistes et musiciens, une attention à tous les dosages.
On ne mesurait pas à ce point une interprétation aussi fervente que celle donnée dimanche. »
Denise de Ceuninck

 

Journal de Morges

Concert du Chœur Pro Classica , direction Michel Dumonthay (2010)

Te Deum d’ Hector Berlioz

 

« (…) Pour étoffer son effectif, le chef Michel Dumonthay a trouvé du renfort : l’Ensemble vocal Kneusslin de Delémont, le Chœur de la Coudre, une quinzaine d’enfants des Petits Chanteurs de Lausanne (quelques 120 choristes au total) sans compter la cinquantaine de musiciens de l’excellent Nouvel Orchestre de Genève. » JJG

 

Journal de Morges
Concert du Chœur Pro Classica et de l'Ensemble Kneusslin, direction Michel Dumonthay (2008)
Candide de Léonard Bernstein


«  Même si nous n’avons eu droit qu’à la version dite « orchestrale » de cette oeuvre magistrale (composée parallèlement à West Side Story), ce fut un régal pour les yeux et les oreilles. Régal, car tous les ingrédients de la recette tendaient vers l’excellence. (….)

Les instrumentistes du Nouvel Orchestre de Genève, avec une forte cohorte de vents très au point, et une épatante palette de colorations musicales.» JJG

 

La Côte
Concert de l'Ensemble Vocal de Terre Sainte et du Chœur de la Cathédrale Saint-Pierre de Genève, direction Florence Kraft (2005)
La Passion selon Saint-Matthieu de J.S. Bach


« La direction fluide et rigoureuse, naturelle et sobre de Florence Kraft imprime aux chanteurs comme à l'excellent Nouvel Orchestre de Genève un style rayonnant de vitalité et de musicalité. » Jean-François Vaney

 

La Côte
Concert de l'Ensemble Vocal de Terre Sainte, direction Florence Kraft (2004)
Regina caeli KV127 de Mozart et Theresienmesse de Haydn


« Le Nouvel Orchestre de Genève a remarquablement accompagné la Messe de Haydn, oeuvre qui sollicite plus l'enthousiasme que l'émotion. Sitôt le dernier accord joué, le public a laissé éclater sa joie. » Jean-François Vaney

 

La Presse Riviera Chablais

Concert du Choeur Gaudia, dirigé par Michel Dumonthay (2004)

Messe en si mineur de J.-S. Bach

 

« Sous la direction de Michel Dumonthay, le chœur et l'orchestre sont entre de bonnes mains et vont dans la même direction.

Dès le début du Kyrie, les auditeurs sont saisis par l'homogénéité de l'ensemble, le soin apporté aux nuances et la perfection du style baroque, même si l'orchestre joue sur des instruments «modernes». C'est la supériorité des ensembles vocaux et instrumentaux qui travaillent sous la direction d'un même chef. Une unité et une motivation supplémentaires. La musique vit, palpite et elle est portée par une irrésistible pulsion, dans l'acoustique pourtant considérée comme difficile de l'église catholique.

(…) Le Nouvel Orchestre de Genève - violon solo Robert Zimansky - s'est montré souple, attentif et coopératif. Les cordes homogènes, les bois admirables et surtout les performantes trompettes - clés de voûte de l'ensemble - ont fait preuve de bravoure et ont parfaitement assimilé le style baroque. » Jean Cosetto


La Côte

Concert du Chœur Pro Classica, du Chœur des Paroisses Réformées de La Chaux-de-Fonds et du Chœur de Delémont, direction Michel Dumonthay (Beausobre, 2003)
Requiem de Verdi


«Formé pour l’occasion de 45 musiciens avec des registres de bois et de cuivres étoffés, le Nouvel Orchestre de Genève a remarquablement accompagné les chanteurs. Développant une énergie considérable, le chef Michel Dumonthay, véritable pierre d’angle de cette imposante entreprise, a su transmettre une profonde émotion. Dirigeant les trois ensembles, il a pu forger une unité de style et développer une intention qui partait du coeur. » Jean-François Vaney

 

Journal de Morges
Concert du Chœur Pro Classica, du Chœur des Paroisses Réformées de La Chaux-de-Fonds et du Chœur de Delémont, direction Michel Dumonthay (2003)
Requiem de Verdi

 

« Un grand moment d’émotion »

Triomphal Concert (…)
«Pro Classica, le Chœur mixte des Paroisses Réformées de La Chaux-de-Fonds, quelques renforts du Chœur de Delémont, soutenus par le Nouvel Orchestre de Genève ont donné une interprétation aussi saisissante que lumineuse de ce chef-d'œuvre. Les Interprètes, choristes et instrumentistes ont été excellents. Il y avait un indéniable état de grâce, dans l’engagement passionné de chacun, et la maîtrise du chef. (…) L’orchestre bien appuyé sur les vents et les cuivres, n’a presque jamais outrepassé son rôle d’accompagnateur. » JJG

 

La Côte
Concert de l'Ensemble Vocal de Terre Sainte, direction Florence Kraft (2002)
Magnificat de J.S: Bach; Le Petit Concerto en Do majeur de Haydn et l'Oratorio de Noël de Saint-Saëns
« L'accompagnement par le Nouvel Orchestre de Genève est souple, à l'écoute des voix, fruit d'un travail collectif solide. » Jean-François Vaney
 

L’impartial

Concert de la Chorale Ad Hoc, direction Michel Dumonthay (2002)

Messie de Gf Haendel

 

« Les proportions des formations vocales (40 choristes) et instrumentale (deux hautbois, deux trompettes, clavecin etcordes) réunies pour la présente version anglaise originale sont excellentes. » Denise de Ceuninck 

Show More

Témoignages

© 2013 SGe

  • facebook-square
  • youtube-square